Shiatsu

Origines du shiatsu

Shiatsu signifie en japonais «pression» (atsu) des «doigts» (shi).

Comme nombre de traditions anciennes, les origines du shiatsu se perdent dans la nuit des temps. Venu d’Inde, de Chine ou d’ailleurs, c’est son passage au Japon qui le façonnera sous sa forme principale ; implanté aujourd’hui dans nombre de pays, le shiatsu s’adapte aux milieux et aux époques qu’il continue de traverser, s’enrichissant au fil des années.

C’est une technique manuelle d’harmonisation des énergies du corps par pressions sur les points d’acupuncture et par étirement des méridiens*. Il agit sur la triade corps/cœur/esprit et favorise l’unité de l’être.

Basé sur la théorie du yin et du yang ainsi que sur celle des cinq éléments*, utilisant la cartographie des points d’acupuncture au niveau du corps humain*, il demande à la fois rigueur et capacité d’écoute, technicité et lâcher-prise.

Pourquoi choisir cette technique de soins ?

Le shiatsu est indiqué pour de nombreux et différents symptômes, qu’ils soient soudains ou chroniques, car les manifestations d’une mauvaise circulation et répartition du Ki dans le corps présentent de multiples nuances*.

Soin particulièrement relaxant lorsqu’on le reçoit, ses effets curatifs se font sentir dans la durée car il agit en profondeur en rétablissant l’équilibre global.

À ce titre, le shiatsu se révèle également être un excellent soin préventif, en amont des difficultés, douleurs et maladies.

Qui est concerné ?
Tout le monde de 0 à 99 ans, quel que soit son âge et son état de santé : le soin s’adapte à chacun, en durée comme en traitement

* cf En savoir plus

L'efficacité du Shiatsu est établie pour :

  • Les douleurs récurrentes quelles qu’elles soient dont arthrose, tendinite, fibromyalgie, névralgies, migraines,
  • La nervosité, le stress,
  • Les insomnies, la fatigue,
  • Les problèmes digestifs,
  • Les troubles émotionnels passagers ou installés,
  • Les périodes d’efforts ou d’adaptation particuliers (examens, déménagement, changement de fonction professionnelle, deuils…),
  • L’accompagnement de la grossesse et de la période post-natale,
  • Le cycle féminin,
  • L’envie de prendre soin de soi.

Quelle est la reconnaissance officielle du shiatsu ?

  • Du Ministère Japonais de la Santé depuis 1954, qui en donne la définition suivante : « Le shiatsu est un traitement qui utilise les pouces et les paumes des mains pour faire des pressions en certains points du corps humain, afin de corriger ses irrégularités et de conserver ou d’améliorer la santé. »
  • De l’OMS, Organisation Mondiale de la Santé, depuis 1997, qui voit dans le shiatsu « une approche de médecine non conventionnelle digne d’intérêt » au même titre que l’homéopathie, l’ostéopathie, la chiropraxie, l’acupuncture.
  • De l’État français : il existe désormais une qualification professionnelle de « spécialiste en shiatsu » (depuis 2015).

Pensez à offrir

un bon cadeau

pour un soin

“shiatsu”

 

Le shiatsu est comme l’esprit de la mère, là où elle pose sa main elle fait germer la vie.